Espoir et destruction dans des univers apocalyptiques
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La jeunesse de Gorgutz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deadalucard
Admin
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Vie:
110/150  (110/150)
Energie:
100/100  (100/100)
OR: 100246

MessageSujet: La jeunesse de Gorgutz   Sam 6 Mai - 4:58

CHAPITRE 1 : La survie.


Le feu, les cris, le sang... Tel est le dernier réel souvenir du jour ou Gorgutz fut enlevé de son village natal. Des pirates qui se sont dit que quelques esclaves ne seraient pas de trop pour potentiellement ramer et rattraper les navires marchands. Mais de ce passage, Gorgutz ne se rappel que de quelques visages et de son réveil sur une plage.

Il n'avait que 10 ans à cette époque. Une chance pour lui, les Orcs sont probablement la meilleure école de la vie pour la survie en nature. Il traversa la forêt la plus proche de la plage et se rappela clairement des leçons reçues dés son plus jeune âge afin de se débrouiller par lui même.

Quelques jours passèrent et les ennuis arrivèrent bien assez tôt. Alors que l'Orc avait en quelques jours réussit à construire un petit abri et amasser des fruits des bois, Gorgutz repéra des loups en les entendant hurler une nuit. Le danger est donc présent à nouveau pour notre peau-verte. Les loups sont territoriaux et Gorgutz sait très bien qu'il y a un fort risque de les rencontrer un jour. Ainsi il passa quelques heures à se confectionner un couteau avec un silex et un gourdin d'un bon mètre.

Cela arriva plus tôt que prévu et plusieurs fois. Une fois, au loin sur des collines. Une petite meute, les deux camps s'observèrent pendant de longues secondes. Une autre fois, prés de la rivière, à quelques mètres seulement d'écart. Une bataille psychologique, encore une fois. Aucun ne voulant céder le terrain face à l'autre. Le breuvage précieux de la rivière attire bien du monde mais ne sera pas témoin d'une bataille pour le moment. Les loups ne semblent qu'une demie dizaine. Mais rien n'est sur pour le moment. En tout cas, le mâle dominant semblait tout trouvé avec un loup un peu plus grand que les autres et une cicatrice sur l'oeil.

Quelques jours plus tard, il croisa deux loups lors d'une cueillette qui tuèrent devant ses yeux un cerf. L'occasion est trop belle pour avoir de la viande. Mais il faudra lutter pour cela!

C'est le premier véritable combat sans personne pour éventuellement lui venir en aide. Ses seules armes pour l'aider dans cette tâche sont un gourdin improvisé et un couteau réalisé avec un silex taillé. Les regards des loups et de l'Orc se croisèrent. Le combat semble inévitable et les loups commencèrent à grogner.

Un des deux loups s'avança un peu plus proche. Soudain Gorgutz commença à grogner lui même en réponse aux loups. Suite à cette réponse sonore étonnante de la part d'un humanoïde, les loups penchèrent la tète sur le coté et émirent un jappement de surprise.

Gorgutz s'avança vers eux, d'abord légèrement hésitant, puis avec assurance en agitant son gourdin de fortune. Un des loups s'enfuit devant cette image naissante de la barbarie. Le dernier a bien trop faim pour cette possibilité . Le face à face entre le jeune Orc et le loup commença par une tentative de violent coup de gourdin directement sur la tète du loup. Le loup esquiva et se lança directement sur Gorgutz en tentant de le mordre à la gorge. En réflexe guerrier, l'Orc se protégea en tendant son bras avec le couteau vers la bouche du loup. Celui ci percuta l'Orc de plein fouet et les deux opposants tombèrent sur le coup du choc. Alors que Gorgutz commença à frapper la tète du loup avec son gourdin, il remarqua que sa main avec le couteau est en faite enfoncé  dans la gorge du loup. De simple blessures au niveau de son bras sont à déplorer.

Ce fût la fête ce soir-là! De la viande à foison et un nouveau manteau! Il commença à s'occuper de la viande en la mettant en hauteur et en récupérant la peau pour son futur vêtement. Sur un bout de bois, le peau-verte avait gravé le nombre de loup, estimé à six.
Il rigola en barrant un des six bâton gravé sur le bois.
Gorgutz se souvient de se premier combat en situation réel comme si c'était hier...
Revenir en haut Aller en bas
 
La jeunesse de Gorgutz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Michaëlle Jean et le rêve de la jeunesse haitienne
» Le Ministère haïtien à la jeunesse et aux sports condamne l'affront des autorité
» A la jeunesse de mon pays
» Igor le chat, roman jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre deux histoires :: Histoires et Légendes / Détente :: Ilaris-
Sauter vers: